Nuevo libro: Paraíso del nuevo mundo

Paradis du Nouveau Monde.

Autor: Nathan Wachtel.

Publicado por Fayard.

En suivant les thèmes fascinants des Paradis terrestres et des mouvements messianiques indiens dans le continent américain (xvie-xixe siècle), Nathan Wachtel poursuit sa réflexion sur le bouleversement que représenta l’entrée en relation de l’Occident et du monde indien. Un monde qui s’appropria les puissances sacrées de l’envahisseur pour mieux y faire face.

La découverte d’un monde jusqu’alors insoupçonné, à la fin du xve siècle, suscita en Occident d’innombrables hypothèses et fantasmes. Que ce soit la localisation du Paradis terrestre au cœur de l’Amérique du Sud ou le problème de l’origine des populations indiennes, ces recherches se fondaient souvent sur des études remarquablement documentées, menées avec une rigueur que l’on peut presque dire scientifique.

Parallèlement, parmi les populations amérindiennes, en réaction à la situation coloniale, se développèrent sur l’ensemble du continent américain des mouvements « messianiques » ou « prophétiques », récurrents dans la longue durée. Migrations vers la Terre sans Mal, attente du retour de l’Inca, vision extatique du retour des morts dans la Ghost Dance : ces mouvements combinent des croyances et pratiques autochtones avec certains apports occidentaux, en ordonnant ces derniers selon la logique propre des systèmes de pensée indigène. Ainsi se modela au fil des siècles l’identité indienne.

Nathan Wachtel poursuit, avec ce nouveau livre, sa réflexion sur la pluralité des perspectives historiques, leur complémentarité pour la restitution d’une histoire globale, et les traces que les traumatismes hérités du passé inscrivent dans les mémoires collectives.

Leer más :

http://mondes-americains.ehess.fr/index.php?2534


También te podría gustar...

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.