Los retos de la historia del tiempo presente: reflexión desde Brasil

Paris : Campus Condorcet :

25 de octubre de 2019 9h00-12h00 :

Les enjeux de l’histoire du temps présent: réflexion à partir du Brésil :

Partie I du Workshop de lancement du projet CAPES-COFECUB « Les idées en temps de Guerre froide : circulation et non-circulation entre la France et le Brésil ».

Le programme CAPES-COFECUB est, entre le Brésil est la France, en construction depuis près de quarante ans et contribue avec succès aux échanges académiques, à la production scientifique et à la formation de jeunes chercheurs. Co-financé, du côté de la France par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères (MEAE) et le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) et par, du côté du Brésil, la Coordination pour le perfectionnement du Personnel de l’Enseignement Supérieur (CAPES) ; le CAPES-COFECUB est piloté par le Comité français d’évaluation de la coopération universitaire et scientifique avec le Brésil et administré par le CAPES.

Destiné à amorcer ou renforcer la coopération scientifique et les relations entre les centres de recherche et les universités des deux pays par la mise en place de projets de recherche commun et la mobilité des chercheurs en accordant une priorité à la formation aux niveaux doctoral et post-doctoral, le CAPES-COFECUB octroi, pour la période 2019-2021, un financement au CREDA-UMR 7227 (France) et à l’Universidade Federal Fluminense (Brésil) pour l’implantation d’un programme commun orienté autour des “Idées en temps de Guerre froide. Circulation et non-circulation entre la France et le Brésil”.

Co-dirrigé par Olivier Compagnon, historien, professeur à l’IHEAL Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et directeur du CREDA-UMR 7227 et Denise Rollembers de l’Universidade Federal Flumilense, le programme vise à étudier les circulations intellectuelles entre les Amériques et l’Europe pendant la Guerre froide au travers du prisme des relations entre la France et le Brésil. L’objectif est d’approfondir et d’élargir l’étude des relations franco-brésiliennes, caractérisées par leur asymétrie jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, en prenant en compte l’émergence de nouveaux acteurs et de nouvelles institutions des deux côtés de l’Atlantique dans un contexte de forte polarisation idéologique. Il s’agit d’appréhender et d’analyser les reconfigurations de ces relations, afin notamment d’évaluer le rôle qu’elles jouent dans le fonctionnement des relations socioculturelles internationales : quelles permanences et quelles ruptures sont à l’oeuvre ? Peut-on parler d’un changement de paradigme ? Telles sont les interrogations qui guideront les chercheurs engagés dans ce projet.

Le programme ouvre son workshop de lancement avec la première partie de cette journée d’étude dont les discussions seront orientées autour de l’idée des “Enjeux de l’histoire du temps présent : réflexions à partir du Brésil“.

Leer más :

http://www.iheal.univ-paris3.fr/fr/agenda/les-enjeux-de-lhistoire-du-temps-pr%C3%A9sent-r%C3%A9flexions-%C3%A0-partir-du-br%C3%A9sil


También te podría gustar...

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.