Appel à articles pour un n° des Cahiers des Amériques latines : Quelle révolution des droits LGBTQI+ en Amérique latine ?

¿Qué pasó con la «revolución de los derechos» de los LGBTQI + en América Latina ?

What happened with the LGBTQI + «rights revolution» in Latin America ?

Coordination : Luis Rivera-Vélez (CERI, Sciences Po Paris) et Morgane Reina (Institut de Sciences Sociales, Université de Brasília).

Date limite de réception des articles : 11 décembre 2020.

Publication prévue en janvier 2022.

Dix ans après la loi emblématique du « mariage homosexuel » en Argentine, ce dossier des Cahiers des Amériques latines se propose d’interroger la notion de « révolution des droits » (Encarnación, 2016) et de faire un état des lieux de la situation des minorités sexuelles et de genre dans la région.

Nous invitons les chercheurs et activistes en sciences humaines et sociales à proposer un étude empirique originale et inédit sur un des axes suivants :

– l’analyse institutionnelle de la « révolutions des droits » avec des contributions analysant comment ces différents acteurs se saisissent des outils du droit pour façonner une nouvelle institutionnalité de la reconnaissance des minorités sexuelles et de genre (lois, jurisprudence) ;

– la dimension spatiale et temporelle des mobilisations

afin d’analyser les répertoires d’action contemporains et comprendre comment l’espace peut à la fois être support, ressource et enjeu de lutte pour la visibilité, la légitimation publique et la lutte pour les droits des personnes LGBTQI+ ;

– la construction d’imaginaires, les comportements et les trajectoires de personnes LGBTQI+ ou de leurs opposants

afin d’interroger les processus de transformation par lesquels les sociétés latino-américaines acceptent ou non la population LGBTQI+.

Le détail de l’appel est disponible ici :

https://journals.openedition.org/cal/10283


También te podría gustar...

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.