Caravelle n° 114 – Paraguay : une cartographie entre oubli et mémoire

N° coordonné par : Carla Fernandes.

Le Paraguay s’est construit au fil des siècles sur des événements qui ont nourri tout autant son histoire que ses mythes sociaux : conquête, colonisation, réductions jésuitiques, dictature de José Gaspar Rodríguez de Francia, guerre de la Triple Alliance (1865-1870), guerre du Chaco (1932-1935), dictature d’Alfredo Stroessner (1954-1989), transition démocratique dans les années 1990. L’évolution et la survivance de la langue guarani, son statut de langue officielle depuis 1992, ses différentes variantes détachées de la présence sur son territoire de peuples indigènes font partie des spécificités et des paradoxes de cette société de moins de 7 millions d’habitants.

Le pays s’ancre dans le troisième millénaire avec d’inquiétants allers-retours vers ses années les plus sombres. Globalisation et intégration régionale oblige, le Paraguay partage aussi les enjeux de ses voisins latino-américains, sans bénéficier autant que certains d’entre eux de l’attention internationale. Phénomènes politiques, mécanismes de réflexion, formes de pensée et de création de cette société séculairement clivée sont analysés dans les contributions de ce dossier à partir de certains de ses acteurs, discours et représentations et à travers le prisme complémentaire de l’oubli et de la mémoire.

Leer más :

http://pum.univ-tlse2.fr/~no-114-Paraguay-une-cartographie~.html

Contenido :

http://pum.univ-tlse2.fr/IMG/pdf/Sommaire-CAR114.pdf


También te podría gustar...

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search