Nuevo libro: Révision critique du cinéma brésilien

Auteurs : Glauber Rocha ; traduction de Sylvie Debs ; préface de Paulo Antonio Paranagua.

Editeur : L’Harmattan.

Collection : Recherches Amériques latines.

Présentation :

Glauber Rocha, à peine âgé de 24 ans, mais déjà auteur de Barravento (1961), est en pleine réalisation de Le Dieu noir et le diable blond quand il publie Révision critique du cinéma brésilien en 1963. Malgré le véritable désert en livres d’histoire ou d’esthétique du cinéma qu’il affronte alors, le jeune créateur, producteur, journaliste et critique, cherche cependant à se situer dans une histoire du cinéma national et mondial. C’est ainsi qu’il dégage une ligne directrice lui permettant de désigner Humberto Mauro comme le père du cinéma brésilien. Il n’épargne guère la tentative d’industrialisation de la Vera Cruz, ni la production de chanchadas, pour exposer ce que devrait être le vrai cinéma selon lui. Théoricien, polémiste et militant, il définit les caractéristiques du cinema novo en train de naître, avant d’être stoppé par le coup d’État de 1964. L’édition que Sylvie Debs a très judicieusement choisie de traduire ici est celle d’Ismail Xavier_ le plus éminent interprète de Glauber Rocha _ enrichie, qui plus est, par une préface de Paulo Antonio Paranaguá, historien du cinéma et journaliste, grand passeur des cinémas d’Amérique latine en France.

2021.

ISBN : 978-2-343-22629-3.

En savoir plus ICI


También te podría gustar...

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search