37e Reflets du cinéma ibérique et latino-américain

Festival de cinéma :

Villeurbanne :

22 septembre – 6 octobre 2021 :

28 films inédits et 8 avant-premières (!) vous seront proposés du 22 septembre au 6 octobre, parmi lesquels le seul film latino-américain du Festival de Cannes 2020, programmé en Ouverture des Reflets, Casa de Antiguidades.

L’Espagne est mise à l’honneur une première fois, avant de revenir pour une nouvelle exploration

de sa cinématographie riche et complexe en mars 2022 (nouvelle promesse – tenue cette fois-ci espérons-le !). Les illustratrices de CacheteJack (Nuria Bellver et Raquel Fanjul) ont concocté cette affiche amoureuse et diablement colorée l’année où nous célébrons les femmes dans le cinéma espagnol, avec notamment 6 films réalisés par des cinéastes féminines. C’est aussi au passage un clin d’œil

non-dissimulé à notre besoin de retrouver le sens du toucher, à ne plus craindre l’autre, mais plutôt dire notre envie de le retrouver, une invitation à « briser le langage pour toucher la vie » comme le suggérait Antonin Artaud. Lorsque les mots, surtout lorsqu’ils sont vides, supplantent les actes, le cinéma est souvent le langage idéal pour réconcilier et réunir les humains, malgré leurs discordes.

Les langues sont pour autant bien présentes par leur diversité aux Reflets : espagnol, portugais, bien sûr, mais aussi créole (Freda), quechua, aymara (Chaco), emberra (El Segundo entierro de Alejandrino) et bien d’autres ! Celles-ci font en revanche pleuvoir jusqu’à nos oreilles curieuses et grandes ouvertes le son de la richesse du monde.

En savoir plus ICI




También te podría gustar...

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search