Spectres précoloniaux et résurgences autochtones dans les arts et la littérature : regards croisés Canaries / Caraïbes = Espectros precoloniales y resurgimientos autóctonos en las artes y la literatura: miradas cruzadas Canarias/Caribe


Appel à communication | Colloque international :

Date limite de soumissiion : 20 mai 2022 :

Ce colloque international vise à interroger les résurgences, dans la littérature et les arts, des mythes et figures des peuples précoloniaux de l’archipel canarien (benahoaritas, bimbaches, canari, gomeritas, guanches, mahos, etc.) et de l’archipel caribéen (arawaks, kalinagos, karibs, taïnos, etc.), depuis le XIXe siècle jusqu’à nos jours.

Les propositions de communication pourront s’inscrire dans les axes suivants (liste non-exhaustive) :

– Réflexions épistémologiques (approche artistique et littéraire de l’hantologie postcoloniale/décoloniale, « épistémicide indigène », place du genre dans la question mémorielle…) ;

– Place des chroniques et des travaux historiques dans les réécritures actuelles (histoire/fiction, hybridité, « vision des vaincu·es », cultures populaires, …) ;

– Exploitation et transformation des figures historiques et de leur statut (mythification, héroïsation, individualisation, exotisation, homogénéisation, instrumentalisation, revivalisme…) ;

– Écrasement, exaltation ou récupération du passé par une lecture du présent, superposition des couches historiques dans les créations, vision d’un futur révolutionnaire (colonisation/Indépendances latino-américaines, colonisation/guerre civile espagnole, colonisation/migrations contemporaines, cosmovisions circulaires/linéaires, etc.) ;

– Représentations des liens et hiérarchies entre les populations autochtones et africaines (intériorisation des hiérarchies supposées entre les peuples autochtones, rôle de l’esclavage dans l’invisibilisation/visibilisation des peuples précoloniaux, définitions croisées de l’indianité et l’afrodescendance, créolité, mythification du métissage…) ;

– Points communs et divergences entre les deux archipels (poids de l’insularité et de l’archipélité dans les représentations, atlanticité, transferts culturels, phénoménologie des corps précoloniaux dans les arts, …) ;

– Problème des langues utilisées dans les œuvres (disparition des langues autochtones, situations de diglossie et/ou de bilinguisme, langues créoles, langues des personnages fictionnels…). […]

Télécharger l’intégralité de l’appel à communication ICI

En savoir plus ICI

 


También te podría gustar...

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search