La couleur de l’esclavage : construction et déconstruction d’un système colonial

 

Appel à communication : date limite de soumission : 1er décembre 2022.

Congrès annuel de la Société d’Histoire Coloniale Française (Univ. des Antilles, Martinique).

Le 47e congrès annuel de la Société d’Histoire Coloniale Française (SHCF) se tiendra du 4 au 6 mai 2023 à l’Université des Antilles, pôle Martinique. Le colloque et les événements qui y sont associés se dérouleront sur le campus de Schoelcher. 

 Le thème de cette année portera sur « la couleur de l’esclavage », ce qui permettra de considérer des sujets associés à l’esclavage, à ses héritages et à la colonisation des mondes atlantiques et indiens. Cependant, comme tous les ans, les propositions de communication sur d’autres aspects de l’histoire coloniale française pourront également être pris en considération. 

 Sous le titre « La couleur de l’esclavage : construction et déconstruction d’un système colonial », le congrès 2023 envisagera les espaces concernés par le commerce négrier, d’une Caraïbe étendue de la Louisiane aux Guyanes à un océan Indien étiré de Madagascar aux comptoirs des Indes orientales. Ainsi pourront être abordées les conséquences du transfert des populations noires d’Afrique, déportées dès le XVe siècle et jusqu’à l’aube du XXe siècle par les Européens de l’Ouest – notamment les Français – sous l’angle du métissage et dans le cadre de l’habitation esclavagiste et des villes. Au-delà des enjeux politiques et des cadres juridiques de l’asservissement en règle de ces populations inscrites dans le jeu d’un nouvel ordre social, les communications mettront l’accent sur les moteurs d’une noria dont le mécanisme a évolué, entre la traite volante des débuts et les formes établies du middle passage et au-delà. Les diverses formes d’engagisme seront ainsi proposées à l’étude, tandis que les conséquences des circulations à l’échelle impériale seront appréciées pour mesurer l’impact de l’esclavage sur le croisement des différents groupes humains, jusque dans les sociétés des pays nouvellement dominés. La construction de la race, le franchissement de la barrière de couleur, ses réglementations et ses préjugés raciaux seront abordés à travers ses enjeux et ses effets sur l’établissement d’un système colonial fortement hiérarchisé. La dimension artistique des représentations issues de ces rencontres multiraciales dans les espaces considérés sera privilégiée. 

Thèmes privilégiés :

Approches politiques, juridiques et sociales ;

Migration, circulations, impacts sur les sociétés émergentes ; 

Représentations de l’altérité à travers la dimension artistique 

En savoir plus ICI


También te podría gustar...

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search